Le Paillage

Voici un petit message concernant le paillage :
Le paillage, un manteau protecteur pour la terre. Un pti coup d’oeil! :
Dans la nature (en forêt) la Terre n’est jamais à nu, il y a toujours un dépôt de fragments végétaux à sa surface, et cela ne l’empêche pas d’être très productive depuis des millions d’années ! sans êtres humains, sans bêchage et sans engrais !!
C’est ce que nous essayons d’imiter en Permaculture ou simplement en jardynage sans travail du sol.
Le Paillage (mulching , mulchage) est donc la couverture permanente du sol par des débris végétaux. Cette couverture a de nombreux avantages :

  • Elle empêche fortement la croissance des adventices et garde le sol « propre » là où on le désire; Elle facilite et réduit les opérations de désherbage.
  • L’usage de la binette étant devenu inutile, elle permet de réduire l’écartement entre les lignes et donc d’augmenter la production par unité de surface.
  • Elle limite fortement l’évaporation de la terre, lui permet donc de garder son eau et donc réduit ou annule la fréquence des arrosages
  • Elle permet à la vie du sol de se maintenir jusqu’en surface, jusque dans le paillage.
  • Elle permet l’utilisation directe des tontes de pelouses excédentaires en période de forte croissance de l’herbe!
  • La vie du sol « absorbe » rapidement ce paillage qui contient de nombreux éléments minéraux.
  • Le paillage est un apport en matière organique qui se transforme rapidement en humus; celui-ci est un réservoir très important d’éléments minéraux et permet à la terre de retenir une plus grande quantité d’eau !
  • Enfin, elle permet à la Vie du sol d’ameublir le sol de façon continue, sans qu’il soit nécessaire de le bêcher ou de le retourner!

Le paillage préalable (culture sur mulch) est très approprié pour toutes les cultures de plantes repiquées.
Pour les semis, il faut attendre une croissance de quelques cm avant de pailler!
La paillage peut être fait avec de la paille pais aussi avec les tontes de pelouse, le BRF, et tous autres débris végétaux. Il est plus commode et esthétique de réduire ces débris en petits fragments.
Ci jointes photos « avec ou sans paillage »
Pour plus d’infos et précisions :
Luc Bronchart, Chemin de Soignies 2 Brugelette 0496081889 pou « voir » de vos yeux et « tâter »


et pour lire :
Soltner
Luc Bronchart – 13 mai 2016  – Mail

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.